Delirium #1 de Lauren Oliver

Delirium 1Résumé

Lena vit dans un monde où l’amour est considéré comme le plus grand des maux. Un monde où tous les adultes de 18 ans subissent une opération du cerveau pour en être guéris. A quelques mois de subir à son tour « la Procédure », Lena fait une rencontre inattendue… Peu à peu elle découvre l’amour et comprend, comme sa mère avant elle, qu’il n’y a pas de plus grande liberté que laisser parler ses sentiments. Même si cela implique de quitter ses certitudes…
« Ils prétendent qu’en guérissant de l’amour nous serons heureux et à l’abri du danger éternellement. Je les ai toujours crus. Jusqu’à maintenant. Maintenant, tout a changé. Maintenant, je préférerais être contaminée par l’amour ne serait-ce qu’une seconde plutôt que vivre un siècle étouffée par ce mensonge. »


Ma Chronique

J’ai beaucoup entendu parler de cette série qui avait d’être prometteuse.

Malheureusement pour moi, le premier tome a été une petite déception. J’ai vraiment eu du mal à rentrer dans l’histoire.

Cela est du en partie, au rythme qui est vraiment lent. Il n’y a pas d’Action pendant une grande partie du livre si bien que j’en venais parfois à lire en diagonale.

Pendant tout ce temps l’auteur place le terrain dystopique. D’Ailleurs l’univers est assez bien expliqué et tout de même inattendue (vaccin au syndrome de l’amour). Je n’Avais pas lu le résumé avant de commencer le livre par conséquent je ne savais pas du tout de quoi le livre allait traiter.

Ensuite je n’ai pas appréciée la personnalité de Lena. Au début je l’aimais bien car elle restait butée sur ces positions en pensant que si tout le monde le faisait, elle devait le faire aussi. Sa rencontre avec Alex va chambouler tout cela et Lena va changer d’avis. Dans tout ca, ce qui m’a déplu c’est le moment et le pourquoi du comment elle va changer d’avis en allant faire quelques choses qu’elle n’aurait jamais fait auparavant.

De plus, j’ai été surprise que la « romance » tienne une place si importante.

La fin a tout de même été intéressante même si dans ce genre de livre elle se ressemble toute. Cependant, elle m’A donné un petit de reviens-y.

Je ne sais pas encore si je lirais le second tome mais je lui donnerais surement une seconde chance comme je le fais à chaque fois.


En Bref

Une déception malgré l’entrain que j’ai eu au commencement de ce tome. Un rythme un peu trop lent pour moi et une histoire qui ne m’a pas embarquée comme je l’aurais aimé.


Les Points Positifs

  • L’univers
  • La fin qui redonne un peu d’intérêt à ce livre

Les Points Négatifs

  • La personnalité de Lena
  • Le rythme trop lent

Ma Note

3/5


Et toi, l’as-tu lu ? Qu’en as-tu pensé ? 😉

4 commentaires sur « Delirium #1 de Lauren Oliver »

  1. Je possède le tome 1 en VO, et j’ai commencé à le lire après avoirdévoré et adoré Before I Fall, mais j’ai vite arrêtée. Je n’ai pas réussi à rentrer dans l’univers, même si j’apprécie le style de l’auteure. Je réessayerai dans quelques mois pour voir.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s