Le Pensionnat de Mlle Géraldine #1 Étiquette & Espionnage de Gail Carriger

le pensionnat de mlle geraldine 1Résumé

C’est une chose que d’apprendre à faire une révérence comme il faut. C’en est une autre que d’apprendre à faire une révérence en lançant un couteau. Bienvenue au Pensionnat de Melle Géraldine. Angleterre, début du 19e siècle. Sophronia, 14 ans, est un défi permanent pour sa pauvre môman : elle préfère démonter les horloges et grimper aux arbres qu’apprendre les bonnes manières ! Mrs Temminnick désespère que sa fille devienne jamais une parfaite lady… aussi inscrit-elle Sophronia au Pensionnat de Melle Géraldine pour le Perfectionnement des Jeunes Dames de Qualité. Mais Sophronia comprend très vite que cette école n’est peut-être pas exactement ce que sa mère avait en tête. Certes, les jeunes filles y apprennent l’art de la danse, celui de se vêtir et l’étiquette ; mais elles apprennent aussi à donner la mort, l’art de la diversion, et l’espionnage – le tout de la manière la plus civilisée possible, bien sûr. Cette première année au pensionnat s’annonce tout simplement passionnante.


Ma Chronique

J’ai entendu énormément de choses concernant Gail Carriger et de ces romans mais j’ai quand même de petites appréhensions quant à son style et au genre. C’est mon premier roman steampunk et j’avais peur de ne pas aimer le mélange époque victorienne et industrialisation.

Au final, j’ai plutôt bien aimé ma lecture. Les premières pages ont été un peu compliquées mais m’ont permises de m’immerger en douceur dans ce genre. L’immersion a été facilitée par notre protagoniste, Sophronia, qui m’a fait énormément rire. Elle se retrouve toujours dans des situations loufoques qui à notre époque ne génerait pas mais qui n’est pas digne d’une dame de l’époque. Elle est têtue, déterminée et j’ai adoré son caractère.

Ces amies ont toutes leurs caractères qui sont parfois extrêmes ce qui rend les situations encore plus humoristiques. Vous imaginez, l’un d’entre elle, s’évanoui à la moindre goutte de sang alors qu’elle se trouve quand même dans un pensionnat spécialisé.

J’ai été étonné de ce qu’était le pensionnat (physiquement). En débutant le livre on s’imagine un pensionnat basique dans un domaine etc. et là Waouh. Même si j’ai été un peu perdue avec toutes les descriptions qui étaient nécessaire, j’ai adoré.

La présence de vampire et loup-garou ne m’a pas dérangée car j’ai trouvé que ça allait vraiment bien avec l’histoire et que ça apportait un petit quelque chose en plus.

Le petit bémol que j’ai trouvé est le manque d’explication et de description des cours. Il y en a mais vu que l’on suit Sophronia qui n’y connait rien, j’aurais aimé en apprendre plus en même temps qu’elle.

Les titres de chaque chapitre sont très accrocheurs et ils m’ont fait beaucoup rire.

L’action est aussi très présente et je ne me suis pas ennuyé une seule fois même si parfois il y avait des longueurs.

J’ai hâte de suivre la suite des aventures de Sophronia.


En Bref

Une très belle découverte steampunk. Entre humour et action, je ne me suis pas ennuyée durant ma lecture. Les descriptions sont nombreuses mais nous permettent de bien comprendre les lieux.


Les Points Positifs

  • Sophronia et les situations dans lesquelles elle finis toujours
  • L’humour
  • Les descriptions (je n’aime pas quand il y en a beaucoup mais ici elles m’ont permises de ne pas me sentir perdue)
  • Le steampunk

Les Points Négatifs

  • Le fait que nous ne suivons pas assez les cours de Sophronia
  • Les petites longueurs 

Ma Note

4,25/5

Et toi, l’as-tu lu ? Qu’en as-tu pensé ? 😉

3 commentaires sur « Le Pensionnat de Mlle Géraldine #1 Étiquette & Espionnage de Gail Carriger »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s