Arena 13 #1 de Joseph Delaney

arena 13 1.jpgRésumé

Les temps sont funestes pour l’humanité, qui a presque disparu de la Terre, vaincue par des machines douées de conscience. Les derniers humains vivent confinés dans le pays de Midgard, entouré par une infranchissable barrière de brouillard. Au-delà, personne ne sait ce qu’est devenu le monde. Dans les arènes de Gindeen, la seule ville du pays, des combats se succèdent toute la journée. Dans l’Arène 13, on mise sur celui qui, le premier, fera couler le sang, on parie sur celui qui trouvera la mort… Un jour, un jeune garçon, Leif, arrive à Gindeen… Son ambition?: combattre dans l’Arène 13 et défier Hob qui terrorise les habitants et vole leurs âmes. Il veut prendre sa revanche sur l’infâme créature qui a détruit sa famille, devrait-il y laisser la vie.


Ma Chronique 

Après m’être lancée dans la série l’Épouvanteur qui me plait énormément, je voulais découvrir une autre série de Joseph Delaney. C’est chose faite avec ce premier tome de la trilogie Arena 13.

De plus, je voulais lire cette série afin de valider un item pour la coupe des 4 Maisons.

Bien sûr, avant de débuter ma lecture je me posais des questions sur l’univers de cette série car je ne savais pas si j’allais apprécier les combats et les arènes (je ne suis pas fan des combats version gladiateur).

Au final, j’ai rapidement été surprise par l’univers qui certes est centré sur le combat d’arène mais qui est beaucoup plus complexe que cela. J’ai moi même du relire plusieurs fois les différentes règles et surtout le protocole de création de Wurde / Ulum.

En effet, dès les premières pages on nous énonce ces fameuses règles où il est question de « lacres » de « Maj » et « Min » etc et personnellement j’étais paumée.

Au fur et à mesure, des explications vont nous être données et vont éclairées les zones d’ombres.

J’ai adoré les personnages de cette histoire bien que Kwin m’a tapé plusieurs fois sur le système abusant clairement de Leif.

J’ai beaucoup apprécié Leif qui arrive ici dans un but bien précis qui malheureusement ne m’a pas surprise. Il est facile de faire le rapprochement lorsque Tyron va raconter l’histoire du « champion » de l’Arène. J’ai toutefois adoré sa détermination et sa naïveté.

Bien sûr le grand méchant Hob est aussi très intéressant. J’ai été très déstabilisée car j’ai eu beaucoup de mal à me l’imaginer physiquement parlant.

Les entrainements de Leif avec son lacre ont été mes moments préférés. J’ai l’impression que son lacre nous cache quelques surprises, enfin je l’espère.
À l’approche de la fin un évènement assez déstabilisant va arriver et nous savons pertinemment comment cela va se terminer. C’était à la fois dur et triste à lire.

J’ai refermé ce livre avec l’envie de lire la suite car j’ai hâte de suivre Leif à la découverte de ses ancêtres et surtout qu’il mette fin au « règne » de Hob.


En Bref

Une histoire avec un univers très intéressant même si je redoutais l’aspect combat d’arène. L’Auteur met bien a plat son univers ce qui rend la lecture pas trop lourde. J’ai hâte de découvrir la suite.


Les Points Positifs

  • L’univers pas trop lourd et très intéressant
  • Les personnages
  • Les rebondissements

Les Points Négatifs

  • Le manques de surprise concernant les origines de Leif

Ma Note

4/5


Et toi, l’as-tu lu ? Qu’en as-tu pensé ? 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s